Casa Bazán

La Casa del General Bazán

Eladio Laredo, 1892

Castro Urdiales, Espagne

Analyse architectonique

La maison a été conçue comme les villas italiennes de la  Renaissance, à la manière palladienne. L’axe central qui régi l’ensemble, l’harmonie de la composition et l’articulation des murs des façades en sont l’expression. Par ailleurs, l’utilisation de terres cuites émaillées sur les enduits extérieurs et intérieurs, l’incorporation d’une tour au niveau de l’aile Nord-ouest de la maison, ainsi que les éléments verticaux des façades sont des influences de l’architecture mudéjar.
L’étage inférieur, le sous-sol, sorte de vase clos, hébergeait les espaces dédiés au service. Le premier étage, le « piano nobile », constituait le cadre représentatif de la catégorie sociale de la famille. La noblesse des dimensions des différents espaces, tout comme celle des matériaux employés, sont également la marque de ce rang social. Le deuxième étage était le lieu où se déroulait la vie de famille. La terrasse, qui originairement avait une balustrade, et les deux salles de l’axe central se démarquent du reste de l’étage. Au troisième étage se trouvait le lieu de vie du personnel de maison.